Articlemes pensées

Ras le bol + coup de gueule = ras la gueule ?

Ne faisant plus partie de l’équipe de Spiritgamer, ce qui suit ne peux donc pas être utilisé contre eux, a ceux qui surveillent mes propos (oui oui je suis au courant…) merci d’aller voir ailleurs.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit sur mon blog, il faut dire que l’actualité ces dernières semaines fut assez intense. Et justement c’est via cette grosse activité que j’ai constaté mon ras le bol du milieu jeux vidéo. C’est juste dommage (pour moi principalement) que je fasse un nouvel article ici pour de mauvaises raisons…

Tout a commencé à la lecture de l’excellent article de Misskillzone76 que vous pouvez retrouver ici sur la définition du terme influenceur. J’ai d’ailleurs posté un petit pavé en commentaire sur le sujet.  Puis j’ai repensé aux différents aléas que j’ai pu voir au travers de ma fonction de testeur chez Spiritgamer. Par aléas, je parle de la difficulté pour le directeur du site d’être pris au sérieux par les éditeurs/boîtes de com pour simplement faire respecter leurs propres paroles (je vais en parler plus bas).

Après plusieurs plans carottes dont le dernier en date de cette semaine, (je ne peux pas appeler ça autrement) ma motivation à écrire a sauvagement diminué, je n’arrivai plus à trouver la motivation de consommer beaucoup de temps de jeu à écrire un review pour des gens qui se foutaient ouvertement de nous, puis par la suite pour tout le monde. La balance ayant irrémédiablement basculé du coté obscur, j’ai décidé de « prendre ma retraite ». Bien sur mon annonce hier soir n’a pas été vu et c’est pas grave, je ne cherche pas à me faire plaindre ou autre, d’ailleurs ce billet n’est pas une plainte ou une frustration, juste un moyen pour moi d’exprimer ma déception et ma lassitude.

Alors quel est le problème ? Et bien je ne comprends vraiment pas les gens de ce milieu. On sait tous qu’ouvrir un dialogue avec les responsables produits et/ou presse n’est pas facile car il faut montrer la taille de ses couilles via ses followers/visites/abonnés. Cette partie là reste compréhensible car le fait de pouvoir recevoir des news officielles ainsi que des jeux permet une meilleure visibilité du site mais également du produit et donc plus de ventes potentielles. Je suis tout à fait en phase avec ce point.

Non le vrai problème est l’apparente mythomanie des gens. Je me souviens lorsque j’ai commencé à entretenir une relation professionnel avec la personne en charge des jeux Nintendo. Sa première réponse était claire, ok pour les news mais pour les jeux nous étions trop petit. Logique cela remonte a quasiment 2 ans. Je lui ai demandé le seuil souhaité pour en recevoir et il m’a répondu qu’il regardait plus le travail que le nombre de vues. Il a fallu presque 6 mois pour qu’il nous propose un premier jeu, fourni après sa sortie. Puis la fréquence a augmentée jusqu’à nous proposé un contrat pro avec eux. Depuis, le site reçoit les produits Nintendo entre 2 semaines et 1 mois (voir plus) avant leurs sorties, avec des NDA certes balèzes mais au final peu contraignante pour écrire un article.

Cet exemple est pour moi un cas typique de professionnalisme et de relation saine. Le non de départ était clairement expliqué mais pas définitif, il a fallu faire nos preuves pour avoir sa confiance. Fort heureusement, d’autres éditeurs/boîte de com sont aussi bien voir encore plus accueillant et ouvert comme la team de Koch Media, Warner et bien sur Julien qui est chez Playstation depuis peu. 

Parlons maintenant d’autres personnes, ceux qui se foutent ouvertement de notre gueule et qui me met dans une incompréhension absolu. Ceux qui nous promettent monts et merveilles pour ensuite faire le mort… Peut-on m’expliquer l’intérêt de dire oui pour ne pas le faire ???!! Pourquoi nous faire croire qu’on nous fournira tel ou tel produit (ce qui induit donc une organisation sur le site, avec la sélection d’un testeur, d’un délai de test et donc de blocage de temps pour l’écrire) pour au final ne rien envoyer ?? Ou pire d’envoyer le jeu bien plus tard et pas dans le bon format. Quel intérêt de promettre une relation étroite durant un salon comme la gamescom, répondre que demander des jeux xbox plutôt que ps4 arrangeai grave car tout le monde veut les versions presse sur la console de Sony, pour au final recevoir le jeu sur ps4 ??? 

Est-ce que ça les amusent de planter un site de cette manière ? Ou est-ce simplement parce qu’ils peuvent pas nous piffrer ? Si c’est le second choix, pourquoi nous ne disent-ils pas simplement « merde » ? 

Je comprendrai facilement que nous soyons trop petit pour recevoir des reviews, c’est clair, net et précis et le site derrière peut prévoir et anticiper sans trop planter la sortie de l’article. Mais quand on nous promet le produit, nous derrière on ne l’achète pas, on attend pour finalement devoir en urgence l’acheter (ou pire zapper le test) et prendre un max de retard et sortir un test à un moment ou tout le monde s’en fout. Résultat les gens, pour la prochaine sortie n’iront pas sur le site et on rentre dans un cercle vicieux…

Alors c’est quoi le problème ? On est pas potes avec eux ? On leur lèche pas suffisamment les baloches ? Beaucoup pense que le copinage influe énormément sur qui reçoit quoi, je ne m’étendrai pas sur ce point car j’ai pas suffisamment d’informations à ce sujet mais il est clair que je ne suis pas quelqu’un à baisser mon froc pour recevoir une friandise… Si c’est ca le milieu « pro » du jeux vidéo et bien non merci….

Tout ça fait que j’ai décidé d’arrêter. Ça me bouffe ce genre de situation, ça me bouffe de devoir dormir 2h par nuit pour rattraper les conneries/mensonges de ces gens-là pour sortir un test complet le plus vite possible (bah oui je pourrais faire du copié/coller de gros sites pour juste profiter du jeu gratuit, mais non je suis trop honnête pour ça…). J’ai même refusé de faire le test du prochain Wolfenstein dont Bethesda devrait envoyer le code aujourd’hui (procédure normal avec eux et ils font parti de ceux respectant systématiquement leur propos). J’arrête avant que le simple fait de penser à jouer me prenne la tête.

Par cet article confession (oui je l’assume), je sais que ma « carrière »(sic) de testeur va s’arrêter là car le milieu du jeux vidéo est rancunier et très, très susceptible mais je m’en fous, je n’ai rien à perdre vu que cette activité a toujours été un loisir, je n’ai aucune dépendance financière avec ce milieu. Quant à savoir si c’est vraiment une retraite (car j’ai déjà fait une pause), je ne peux pas deviner l’avenir mais aujourd’hui c’est que je souhaite.

Je tenais à remercier Jonathan de Spiritgamer, qui se bat tous les jours pour faire vivre son site malgré les nombreuses couilles qu’il doit gérer au travers des gens cités plus haut mais également via les membres de l’équipe qui ne respectent pas non plus leurs promesses (comme quoi, finalement c’est probablement un trait humain…), créant de fortes tensions et des news en retard. Courage gros et désolé de t’abandonner après 2 grosses années à tenir le navire contre vents et marées, continuer malgré de nombreux abandons de gens ne pensant qu’aux profits personnel (coucou les streameurs…). Cette fois c’est moi qui débarque… godspeed l’ami.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.